Comment retrouver un emploi apres une longue interruption

Pour diverses raisons, vous pourriez avoir dû mettre votre carrière professionnelle entre parenthèses, et ce, durant pas mal de temps : épauler un proche en mauvaise santé, élever votre enfant, réaliser un tour du monde…

Et quand il s’agit de se remettre en selle, il n’est pas forcément évident d’adopter le comportement adéquat, de mettre tous les atouts de son côté. Mais rassurez-vous, pour avoir le vent dans le dos et retrouver un emploi après une longue interruption, il convient seulement d’adopter le bon état d’esprit et de respecter quelques principes que nous allons vous énoncer.

Démontrer sa motivation

Cela va normalement sans dire, faire part de son enthousiasme auprès des recruteurs est fondamental, comme il l’est d’ailleurs forcément pour n’importe quelle personne qui souhaite décrocher un emploi, y compris lorsqu’elle n’a pas été inactive professionnellement durant de nombreux mois, voire années.

Vous avez tout intérêt à donner l’image de quelqu’un de positif et de très déterminé, qui est à même d’endosser des responsabilités et d’apporter une réelle valeur ajoutée à l’entreprise auprès de qui vous candidatez.

Et cela même si vous venez malheureusement d’effectuer quelques entretiens d’embauche infructueux et commencez légitimement à vous impatienter.

Faire preuve d’honnêteté

Nous avons tous un parent, un ami ou un collègue de travail qui nous a raconté avoir menti sur ses expériences professionnelles, dans le but de valoriser de façon mensongère sa candidature.

Grave erreur ! Cela peut fonctionner ponctuellement, mais il n’est vraiment pas conseillé d’agir de la sorte. Les recruteurs repèrent assez aisément les candidats qui n’ont plus évolué dans le monde professionnel depuis un certain moment et essaient pourtant de travestir la vérité.

Dites-vous bien par exemple qu’un coup de fil à votre vrai / faux ancien employeur leur permet de découvrir le pot aux roses.

Et, plus largement, si vous ne jouez pas la carte de transparence quant à vos réelles aptitudes, vous pourriez rapidement, selon la nature du poste pour lequel vous êtes embauché, avoir des difficultés à mener à bien vos missions.

Expliquer en quoi la période d’inactivité a été bénéfique

Certes, des entreprises en pénurie de main d’œuvre peuvent tout à fait être réticentes à accorder leur confiance à quelqu’un qui s’est éloigné du marché du travail durant une longue période.

Cela étant, celles dont les équipes de recrutement sont raisonnables et à l’écoute s’avèrent tout autant rapidement rassurées lorsqu’elles échangent avec des demandeurs d’emploi qui démontrent que ce temps d’inactivité a pu être bénéfique, que ce soit sur le plan professionnel et / ou le plan personnel.

Et non qu’il ait été synonyme d’oisiveté improductive ! En ce qui vous concerne, vous avez pu concrétiser des projets, des envies qui ont contribué à faire de vous une personne plus épanouie aujourd’hui.

Vous avez pris quelques mois pour vous recentrer et avez choisi d’évoluer dans un nouveau domaine plus en phase avec vos aspirations, vos valeurs ? Dans ce cas aussi, l’inactivité a été sans doute salutaire, vous êtes de nouveau prêt à vous investir au sein d’une nouvelle organisation et à redoubler d’efforts pour contribuer à son développement.

Réaliser un bilan de compétences

On distingue les hommes et les femmes sûrs de la voie professionnelle sur laquelle s’engager (ou qui veulent reprendre celle qu’ils avaient momentanément quittée), et à contrario, ceux qui doutent ou ne savent littéralement pas se positionner.

À ces personnes, nous pouvons entre autres préconiser de réaliser un bilan de compétences, un bon moyen de dresser un état des lieux de leurs capacités et des envies.

Là où le bât blesse, c’est que cette démarche individuelle s’avère assez coûteuse. Fort heureusement, si le compte CPF (Compte Personnel de Formation) est suffisamment abondé, l’on a l’occasion de financer partiellement ou entièrement son bilan via ses droits.

Notez par ailleurs que Pôle Emploi (qui s’appellera France Travail dès le début de l’année 2024) est même susceptible d’abonder sous certaines conditions les CPF des demandeurs d’emploi désireux de profiter de ce dispositif.

Appréhender le marché actuel

Pour retrouver un emploi après une longue interruption, nous vous suggérons aussi vivement de vous attarder sur les caractéristiques actuelles d’un marché en perpétuelle évolution, d’autant plus aujourd’hui avec les nouvelles technologies qui s’imposent dans de plus en plus de secteurs et sont à l’origine d’organisations de travail innovantes, de nouveaux métiers.

Il s’agit notamment pour vous de chercher à savoir quelles entreprises recherchent des profils tels que le vôtre, si les postes que vous ciblez ont bien des missions que vous pourriez et aimeriez poursuivre.

À titre d’information, en 2023, les domaines de la restauration, des services à la personne et de l’hygiène sont ceux qui sont le plus en pénurie de main d’œuvre.

Concernant les métiers, ce sont entre autres ceux d’infirmiers, d’aides à domicile, de chefs de projet informatique et d’employés polyvalent de la restauration qui recrutent massivement à l’échelle de l’Hexagone.

Développer de nouvelles aptitudes, dans son domaine ou dans un autre

Cela fait en partie le lien avec le paragraphe précédent, il se peut que vous ayez identifié un secteur pourvoyeur d’emplois que vous aimerez rejoindre, bien que vous ne disposiez pas des compétences requises pour l’intégrer dans l’immédiat.

Ou simplement, vous êtes dans un secteur relativement concurrentiel et il vous serait très avantageux de vous démarquer en faisant l’acquisition de savoirs importants et peu répandus, ou en apprivoisant de nouveaux outils grâce à une formation, auquel cas réaliser une formation professionnelle serait forcément intéressant.

Idéalement, vous pourrez même aller jusqu’à l’obtention d’une certification ICDL ou TOSA pour rassurer les recruteurs.

Si pour des considérations financières, remettre le pied dans le monde du travail très rapidement demeure pour vous impératif, rapprochez-vous des agences d’intérim en attendant d’occuper un poste pérenne, d’autant que certains emplois intérimaires évoluent vers des CDD et parfois des CDI.

Veillez en outre à mettre à jour votre CV (avec la mise en avant des soft skills) et sollicitez l’aide de votre entourage, des personnes qui y figurent sont également susceptibles d’être de bon conseil.

Avec ces différentes recommandations, gageons que vous allez avoir davantage de chances de retrouver un travail après une longue période d’interruption. Et n’oubliez pas que vous pouvez aussi suivre une de nos formations d’informatique ultra-personnalisées pour monter en compétences.

Partagez ce bon plan avec vos amis !

Découvrez nos formations populaires pour les demandeurs d’emploi :

Autres formations disponibles :

formation word

Word

formation powerpoint

Powerpoint

formation illustrator

Illustrator

formation indesign

Indesign

formation autocad

Autocad

Vous y êtes presque !

Vous y êtes presque !

Inscrivez-vous ci-dessous pour :

Simuler vos financements avec un conseiller.
Nous vous rappelons sous 30 minutes.